La Smart Géothermie©:
le projet phare d’Intraterra !

A horizon 2030 l’expérimentation Smart Géothermie©, projet de R&D qui durera 10 à 12 ans, sera le pilote d’une nouvelle génération de géothermie à la fois performante et non impactante au plan environnemental.

Pour cette application, la technologie Intraterra sera utilisée pour creuser un puits de 2,4 mètres de diamètre jusqu’à 5 kilomètres afin d’atteindre des profondeurs adaptées à la géothermie haute température (180°).

Les avantages de la Smart Géothermie©

null

Avantages
environnementaux

  • null
    Pas de microséisme
  • null
    N’utilise pas la fracturation des sols
  • null
    Son circuit d’eau en boucle fermée :
    > pas de pollution des eaux et sols
    > pas de perte de volume d’eau
    > un simple circulateur et peu d’énergie pour faire avancer l’eau dans le circuit de refroissement
  • null
    Occupation des sols minimes en surface
null

Avantages
économiques

  • null
    Puissance installée jusqu’à 20MW par puits
    (20% électricité, 80 % chaleur)

  • null
    Indépendance à la météo

  • null
    Coûts de maintenance et fonctionnements réduits

  • null
    Faibles consommations (circuit d’eau en boucle fermée économique) et aucune déperdition d’eau
  • null
    Pas de déperdition de chaleur (turbine au fond du puits)
  • null
    Proximité des zones urbaines possible
Smart Géothermie©

A quand la Smart Géothermie© … ?

Le projet de la Smart Géothermie© va débuter en 2019 et se terminer à l’horizon 2030. Il comporte 3 grandes étapes :

> Études et dossier d’autorisation d’exploiter.
> Forage du puits de 5km.
> Installation des équipements et raccordements aux réseaux électrique et chaleur.

L’étape clé pour que le projet de Smart Géothermie© voie le jour, c’est de réussir la première expérimentation de la machine qui débute dans le Sidobre au premier trimestre 2019.

La Smart Géothermie© dans le bouquet d’énergie durable ?

Le mix des énergies durables est composé aujourd’hui des barrages hydrauliques, de centrales solaires, d’éoliennes et de centrales thermiques utilisant du combustible provenant de la biomasse.

Après la phase d’expérimentation à horizon 2030, la technologie Intraterra pourrait représenter un moyen d’accélérer la production d’énergies renouvelables en apportant une technologie à la fois performante et apportant des réponses aux difficultés d’acceptabilité sociétale des projets EnR.

Les inconvénients des autres modes de production d’énergies renouvelables :

> Solaire : fonciers, météo dépendant et recyclage important du matériel.

> Hydraulique : vallée inondée, surveillance des installations.

> Méthanisation : nuisances visuelles et olfactives aux riverains.

> Éoliennes : nuisances sonores et visuelles, météo dépendant.

Vous êtes une entreprise, une association, un particulier
et vous souhaitez soutenir Intraterra pour financer les expérimentations du projet ?

Pour nous aider, vous pouvez acheter des produits de soutien du projet, suivre et partager nos publications